Introduction

L'association « vallée et Co. » est née le 29 mars 2010.

Ses buts et champs d'action :

Développer et promouvoir des activités et événements agricoles, artisanaux, culturels et éducatifs basés sur le respect de l'environnement et dans une perspective de développement soutenable sur le territoire de la Vallée de la Baye et ses alentours par notamment:
-La création d'un écopôle sur son site à Begayne ;
-L'ouverture du lieu et d'un café associatif aux adhérents. Le café proposera un lieu convivial de proximité, lieu de mixité sociale et générationnelle (avec un service de boissons et une petite restauration) et un lieu de diffusion des informations ;
-L’organisation de formations et de projets en lien avec l'écoconstruction, l'écotourisme, l'innovation et l'économie sociale et solidaire visant à sensibiliser le plus grand nombre à une attitude citoyenne et écologique et à favoriser l'éducation populaire ;
-La recherche et l'expérimentation dans le domaine de l'habitat écologique, des énergies renouvelables et de l'agriculture avec « Les jardins de l'Agora »;
-La réalisation de chantiers afin de retrouver et restaurer les anciens chemins, bâtiments ou sources présents sur le site ;
-L’entretien des bois, des prés, des chemins, des drains, des haies, des sources et de tout élément faisant la richesse du site ;

L'association gère actuellement un terrain et une maison sis à Begayne sur la commune de Ginals (82330) où elle a créé un espace d'accueil sous yourtes pour ses adhérents et un jardin pédagogique expérimental sur la commune de Najac (12270).

Dès le printemps 2012, nous avons proposé une programmation culturelle ainsi que des stages d'initiation à différentes disciplines en lien avec nos buts. En effet, nous envisageons la culture comme vecteur d'ouverture en milieu rural, ce volet est complémentaire au volet agricole.

Pour des raisons d'assurance et de responsabilité, l’accès aux infrastructures et activités de l'association est réservé à nos membres.

L'adhésion annuelle est de 12 euros, l'adhésion de passage à 2 euros.

lundi 27 mai 2019

La saison des guinguettes

Cette année la programmation est assurée de main de maître par Amélie de l'association Kalva.


Une cinquantaine d'artistes à découvrir sur notre scène cet été! Et toujours des jeux, un bar convivial et la Guinguette qui Bouge pour se restaurer
Ne manquez pas l'ouverture le 16 juin!


A bientôt !


samedi 25 mai 2019

Ce dimanche 9 juin

Nous avons le plaisir d'accueillir Kalva et Distortion Rurale pour cette soirée spéciale.

Un repas concocté par les bénévoles vous sera proposé et notre bar associatif sera ouvert pour l'occasion !
 



DIMANCHE 09 JUIN, lieu dit Begayne, Ginals
Vallée & co, Distortion Rurale et Kalva présentent:
>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>>
*LA JUNGLE
Jim & Roxie empruntent les codes traditionnels de la noise, s'en réapproprient des bribes et bouclent le tout pour répéter compulsivement des séquences toujours conçues live. Une spontanéité hypnotique et volontairement lancinante, à la limite de l'interminable, qui s'octroiera à l'occasion quelques brèves impulsions doom orientales ou une épique bifurcation métal au beau milieu d'une épopée kraut-rock. Si La Jungle est souvent définie comme un duo math-rock, ses deux noisers préfèrent parler de techno à guitare déflagrante, à batterie frénétique et à Casio pour gamin, sauvage et effrontément dansante. Welcome in the… trance


INGRINA
Sextet du centre de la France, Ingrina voit le jour en 2016 et ne tarde pas à sortir un premier "single", Stolidity, qui se retrouvera naturellement sur un premier EP éponyme la même année. Fort de trois guitares et deux batteries, le groupe veille à ne pas s'éparpiller en proposant une musique dense et organique, le cul habilement placé entre les chaises du post-rock, du post-hardcore/métal et du sludge. Ingrina se lance ensuite dans l'écriture d'un premier album à sortir en 2018, Etter Lys, distribué via trois labels que sont A Tant Rêver Du Roi, Tokyo Jupiter et Ideal Crash.


POLIKARPA Y SUS VICIOSAS
Depuis 1994, le groupe Polikarpa y sus Viciosas, 3 filles venues de Bogota, dénonce et éveille les consciences politiques avec la musique comme moyen d'expression. Leur son oscille entre le Hard-core, le Trash et l'Anarco-punk feministe. Les paroles de leurs chansons suggèrent un engagement politique immédiat et absolu, qui s'illustre par des concerts, mais aussi socialement, par des activités et projets en collaboration avec de nombreux collectifs. La lutte pour des causes telles que le droit des femmes à disposer de leurs corps, et la dénonciation des violences infligées aux femmes dans le cadre du conflit colombien sont autant de thèmes repris et illustrés dans leur nouvel album: "A mi esta Guerra me Toca" que l'on pourrait traduire par "Cette guerre à de l'effet sur moi".